Que de frais pour cet ignoble individu. Et dire que la justice se réjouit d'en avoir pris un vivant. Nous allons payer 200 policiers, des hélicoptères, l'aller-retour tous les jours en haute sécurité car ce monsieur exige d'être logé (toujours à nos frais) dans une prison française, libérée des autres prisonniers, comme s'il y avait assez de places dans les prisons.

Dommage qu'il n'ait pas été abattu comme ses complices, et heureusement qu'ils n'ont pas été tous capturés.

Les juges espèrent qu'il va parler, mais je ne vois pas pourquoi il le ferait.