Je vous conseille de lire l'article du vieux bougon publié aujourd'hui et intitulé "perfusion"

http://rolandbosquet.canalblog.com/archives/2018/03/16/36230199.html#c73951634

Il y est question de la suppression d'une école dans un village.

J'ajoute le commentaire que j'ai fait:

Nous avons toujours été dirigés par des personnes qui manquent de bon sens. C'est une matière qui ne fait pas partie des programmes de l'ENA. On privilégie le TGV en négligeant les petites stations et l'état des voies. On veut de gros avions impossibles à remplir et on vient de mettre en service le plus gros paquebot du monde.

Pendant ce temps, dans les villages on supprime tout. Nous avons encore la chance, à Plancy (800 habitants), d'avoir l'école, le médecin, le pharmacien, l'agence postale, le coiffeur...et j'en passe. Tout ça au détriment de tous les villages voisins. De plus, le paysage est moche, entouré d'éoliennes, pas de transports, et il y a beaucoup de maisons à vendre.

Je me suis toujours demandée si c'était une bonne affaire que de supprimer des classes et des écoles. On économise un maître, mais il faut payer le car et la cantine et souvent aux dépens des parents. Où est passée l'école laïque, obligatoire et...gratuite? Sans compter les risques d'accidents et l'absentéisme des enseignants.

Certains parents réagissent en mettant leurs enfants en écoles privées, mais pour certaines, il faut en avoir les moyens. Pour d'autres, ce sont les cours par correspondance. Il parait que dans un village, les enfants sont inscrits au CNED et que les parents supervisent à tour de rôle. C'est peut-être une solution pour les campagnes.