En ce début de vacances, plus de 200.000 avions circulent tous les jours au-dessus de nos têtes. Habituellement, c'est 100.00 ce qui est déjà beaucoup. Ils sont à l'origine d'une énorme quantité de CO2. C'est dû principalement au tourisme

La plupart des touristes vont de l'autre côté de la planète alors qu'ils ne connaissent même pas la France.
J'ai pris l'avion une fois pour aller en Tunisie, mais cela ne m'a pas plu: les turbulences, les tintements d'oreilles, je ne recommencerai plus.

Ah, j'oubliais, la demi-heure en Concorde au dessus de Troyes, gagnée à une tombola.
Et puis le survol de ma maison à Pel et Der, grâce à un aéroclub.

J'espère n'être pas trop responsable du réchauffement de la planète.