Je suis contre TOUTES les subventions, qu’elles soient attribuées aux sports, à la culture ou aux associations. Il serait plus juste d’en accorder point par point, pour rénover une salle de sport ou pour recevoir dignement une association étrangère par exemple.

J’ai pour cela un bon exemple. Je faisais partie d’une chorale. Nous payions une cotisation et les partitions. A la fin de l’année, prétendant que si on ne dépensait pas tout, nous n’aurions pas de subvention l’année suivante, on s’est payés un repas gastronomique ! Il aurait été plus judicieux d’accorder la gratuité aux chômeurs.

Le comité de jumelage n’en a jamais demandé, sauf pour la fête de la musique où nous avons fait venir les chorales des villes jumelées.

Trouvez-vous normal d’en donner aux joueurs de boules ou aux pêcheurs à la ligne ?

Au patchwork, nous amenions notre matériel et c’était gratuit. Mais certaines ont cru bon de s’inscrire à France-patchwork et payaient une cotisation.

J’ai aussi fait du vélo gratuitement. Nous étions un petit groupe qui se rassemblait toutes les semaines pour une ballade. Evidemment, il fallait fournir son vélo !

A Romilly, les retraités municipaux touchent la plus grosse subvention. Ils se payent des voyages et de bons repas. Cet argent pourrait servir à la piscine et aux salles de sport.

Quelques personnes sont de mon avis

 

Personne n'aide mon club de sport, même pas la mairie. Mais on y arrive quand même. L'Etat c'est la collectivité, est-ce bien raisonnable de donner des subventions pour que juste une poignée de sportifs puisse pratiquer leur sport ? Ce n'est pas la licence qui coûte mais la cotisation au club. 30 euros par mois me semble raisonnable, c'est la cotisation que les gens paient pour une salle de muscu

(30 euros par mois, je trouve ça cher, et cela sert à quoi?)

peu importe l'activité du club
la FRANCE entretien 1,3 million ..... d'associations de sport ou autres activités
pour 48 milliards .... chaque année !!
48 milliards (avec nos impôts) ....distribués généreusement par nos 36 000 maires de communes .... à 16 millions de bénévoles....
qui sont aussi des électeurs !!
ça suffit !!
c'est unique au monde !!!!

 

D’autres prennent l’état pour une vache à lait. On va les chercher où, les sous ?

 

Apparemment Mme Flessel a déjà oublié le rôle des clubs et leurs modes de fonctionnement. Sans subvention beaucoup de clubs mourront et l'action que ces clubs entreprennent en faveur du développement du sport et de l'intégration disparaitra.