Encore une aberration.

Cela va concerner 20.000 jeunes enfants. Je suppose qu'il s'agit d'enfants de la campagne, et pas de ceux des villes qui ont une école à côté de chez eux et qui peuvent revenir à midi (à condition de pouvoir aller les chercher). Pour ceux là, cela évite aux parents de trouver une nounou.
Mais ceux de la campagne! Il va falloir les tirer du lit aux aurores, surtout l'été avec le changement d'heure. Il faudra les amener au car de ramassage et vérifier qu'ils sont bien attachés. Il faudra qu'ils restent à la cantine, sans savoir ce qu'ils auront mangé. Tout cela pour quoi? Pour faire la sieste? Est-ce que le programme d'éducation leur permettra de lire à 4 ou 5 ans?

On supprime des écoles. On supprime des postes d'enseignants pour en créer pour des classes de 11 et pour des enfants de 3 ans. Le bon sens n'existe plus. Où allons nous?