Au début la manifestation ne devait durer qu'une journée, dans le calme, quitte à recommencer la semaine suivante. Presque tous les français étaient sympatisants. Puis cela s'est éternisé et a dégénéré.

L'article d'aujourd'hui parle de toutes les pertes commerciales. Les commerçants, les transporteurs, les employés, les intérimaires. Les casseurs n'en font pas partie. Et pourtant, là aussi, il y a de lourdes pertes. Qui va payer? Nous évidemment sous forme d'impôts ou d'assurance.

Le nombre de ceux qui ont été arrêtés n'est pas très important. Ils seront d'ailleurs relâchés tout de suite, il n'y a pas assez de place dans les prisons. Je vais faire une suggestion. Les intégrer à un groupe de maçons pour pousser la brouette, ou à un hôpital pour faire les lits, ou à des jardiniers pour désherber, ou...ou...ou..on peut trouver beaucoup d'exemples.
Evidemment, ils ne seront pas payés? Cela servira à payer les dégats.

Et pour finir, un commentaire plein de bon sens:

Juste à dire à ces Robin des bois ou Zorro de l'économie, que grâce à eux leur blocage, chez Peugeot Sochaux 3 jours de chômage technique,140 € de mois sur une feuille de salaire d'un smicard qui va lui redonner ? les gilets Jaunes ? Les étudiants qui ne peuvent travailler le dimanche, journée payée double qui va les payer pour leur études ? les gilets jaunes ? les petits commerces qui souffrent grâce à eux qui va les dédommager ? les gilets jaunes ? et il y a des dizaines d'exemples comme çà !

En décembre va-t-on voir ces gilets jaunes aller braver le froid, la neige sur les routes qui mènent aux stations de sports d'hiver les plus huppées comme Courchevel, Megève....et empêcher les plus riches d'aller skier ...ou est-il plus simple de bloquer un rond point et de casser les pieds à un citoyen lambda qui veut juste vivre normalement, là aussi les gilets jaunes à part crier sur tout et rien n'ont aucune réponse cohérente à apporter, c'est bien dommage le chacun pour soi !