J'ai crains que les commentaires montrent des gens indignés et je ne comprends pas que des gens soient choqués. A l'heure où à été votée une loi contre la fessée, que peut-on faire? Que ceux qui critiquent donnent la solution. 

Si un de mes enfants avait fait de telles choses, il aurait été à nouveau puni et je n'aurais pas porté plainte. Maintenant, les casseurs, les criminels sont plus protégés que les victimes. Les parents paieront-ils? ce sera plutôt nous avec les impôts et les assurances.

Les commentaires sont unanimes. Ils donnent raison aux policiers.