Les yakas ont encore frappé: Il faut affamer les familles de délinquants pour qu'ils rentrent dans le bon chemin.

Je suis surprise par les commentaires. Personne ne se rend compte du danger? Que feront les gens qui n'auront aucun moyen d'existence? Personne ne fait aucune proposition. Moi je demande la réouverture des maisons de redressement. Si les jeunes délinquants étaient placés, on pourrait supprimer les allocations aux familles

. Si on supprime les allocations, le jeune délinquant se débrouillera pour trouver de l'argent, ce qui augmentera notre insécurité.
Il existait des "maisons de redressement". Mes grands parents on travaillé comme jardinier et cuisinière dans un de ces centres, un petit château avec un parc aux Mesneux. Les enfants étaient heureux, bien éduqués et apprenaient un métier.

Sarkozy avait envisagé la construction de "centres d'éducation fermés". Cette idée a été abandonnée par Hollande.